AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion





Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Novembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
CalendrierCalendrier
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 11 le Mer 8 Déc - 0:50
Meilleurs posteurs
Shikei Seishiro
 
Zakuro Kagame
 
Kondô Haiko
 
Lin Chikako
 
Lee Cutter
 
Neph Sonozoa
 
Haruko Tama
 
Renyo Armeria
 
Derniers sujets
» [Partenariat]: Eizo Sekai
Dim 26 Déc - 14:44 par Lee Cutter

» [FLOOD] Parler pour ne rien dire.
Jeu 23 Déc - 8:32 par Shikei Seishiro

» Un cambriolage nocturne qui tourne mal [Lee]
Jeu 16 Déc - 21:06 par Lin Chikako

» Petit poisson rencontre requin blanc♥ [PV: Lin]
Mar 14 Déc - 23:40 par Lin Chikako

» Anniversaires !
Mar 14 Déc - 23:29 par Lin Chikako

» [FLOOD] J'épouse, j'aime, je tue.
Mar 14 Déc - 20:35 par Haruko Tama

» Changer le temps [PV Lee]
Lun 13 Déc - 23:12 par Kondô Haiko

» Léger Regard [libre]
Lun 13 Déc - 22:53 par Kondô Haiko

» [FLOOD] Combien as-tu de messages ?
Lun 13 Déc - 19:18 par Shikei Seishiro

» [FLOOD] Mais qui est là ?
Lun 13 Déc - 19:14 par Kondô Haiko

» [FLOOD] Offre un cadeau à 1o
Lun 13 Déc - 19:12 par Shikei Seishiro

» [FLOOD] Compte a rebours
Lun 13 Déc - 19:12 par Kondô Haiko

» [FLOOD] Jeu du Chou-fleur \o/
Lun 13 Déc - 19:11 par Shikei Seishiro

» [FLOOD] Le dernier à poster gagne !
Lun 13 Déc - 19:08 par Kondô Haiko

» Un Ange... une maison close. What else ? [libre]
Lun 13 Déc - 5:53 par Shikei Seishiro

» Un Ange dans une église ... ça se fait non ? [libre]
Dim 12 Déc - 20:16 par Haruko Tama

» [FLOOD] ABC des noms
Dim 12 Déc - 20:09 par Lin Chikako

» Cambriolage en pleine journée oO' [libre]
Dim 12 Déc - 19:34 par Shikei Seishiro

» Lundi, je torréfie... Mardi c'est Spaghetti.. [Sei's Creations]
Dim 12 Déc - 12:45 par Shikei Seishiro

» [FLOOD] Artiste d'un temps ?
Dim 12 Déc - 1:09 par Shikei Seishiro

Partenaires
jeu spatial

Partagez | 
 

 Tremblez, l'ange aux ailes noires sonne sa vangeance!!!

Aller en bas 
AuteurMessage
Zakuro Kagame
Sennin
Sennin
avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 04/12/2010
Age : 162
Localisation : Là où le sang m'appelle...

Feuille de personnage
Relations et Rp \o/:

MessageSujet: Tremblez, l'ange aux ailes noires sonne sa vangeance!!!   Mar 7 Déc - 20:24

~°Huhuhu Me voici, me voilà°~


Nom: Kagame
Prénom: Zakuro
Surnom : La plume rouge~ (ou noire~ Cool )
Age : 154 ans mais 19 ans d'apparence Cool
Race : Ange
Clan : Jashuu - Bras droit Cool
Métier : Propriétaire d'une animalerie (Nous vendons de tout, venez nombreux xP)

~°Qui suis-je...°~


Description Physique : La force de son père, la grâce de sa mère...

• Paradoxalement à la lignée dans laquelle elle est née, ce sont des cheveux rose qui tombe au plus bas dos. De long et doux cheveux roses, flottants dans les airs au rythme du vent, dansant avec la brise, comme les pétales de fleurs de cerisiers au printemps. Cachés derrière sa crinière rose, des yeux rouges comme deux rubis qui brillent, rouge comme le sang. Rares sont les anges qui naissent avec les yeux et les cheveux de cette couleur, mais tout comme sa mère, elle en est fière, sa mère, dont elle a hérité la grâce et la beauté, sa mère à laquelle elle ressemble tant.
Son visage est fin, sa bouche révèle parfois un léger sourire sadique, s'associant à son regard froid, intriguant et effrayant. Un regard exprimant la haine, exprimant la rancune, un regard à en foudroyer un fantôme. La rage que l'on peut lire dans ses yeux n'a aucune limite. Une peau pale exprimant l'innocence et la pureté, celle des anges, une peau douce sur laquelle les mains peuvent glisser et s'amuser...

• De longues jambes et des bras fin, tout comme ses mains, tout comme ses doigts. Une taille plutôt normal pour une jeune fille, environ un mètres soixante-huit, pour cinquante-deux kilos. Une silhouette souple, agile, s'adaptant facilement au rythme d'une bataille, dansant avec le vent, jouant avec la pluie et jonglant avec la foudre. Des mensurations de rêve, une poitrine généreuse, douce, sur laquelle retombe les mèches de ses cheveux roses. Son corps de jeune femme cache cependant la force d'un ange de haut niveau, la force de son père. Débordante d'énergie elle sait manier les éléments propres à sa race avec grâce et délicatesse. Son corps ne supporte cependant pas une trop grande quantité de pouvoir libéré avec sauvagerie.

• Noir, toujours habillée de noir. Une robe, ou un ensemble, tout sera noir, du tailleurs jusqu'au chaussures. Le même noir que la couleur de son âme. De la soie, ou du cuir, cela dépend juste de son humeur, l'avis des autres l'importe peu, elle ne s'en soucie pas. Confondue avec l'ombre de la nuit, sa discrétion est multipliée, sa survie est amplifiée, sa vengeance est assurée...

• Pour s'allier et compléter cette silhouette, deux grandes masses qui sortent de son dos, s'élevant au plus haut dans le ciel, transperçant sa peau si claire qui contraste avec la couleur de ses plumes. Deux grandes ailes duveteuses, recouvertes d'un plumage majestueux. Blanche comme la pureté, puis noires comme les ténèbres envahissants son cœur. Car ses ailes sont noir, sont devenues noires. Inspirant ainsi la crainte et la peur, elles se déploient sur le monde, assombrissant la lumière, comme la souffrance et la douleur s'abattant sur la vie...



Description Morale : Un cœur qui change, une âme qui se noircit...

• Un cœur aimant, un cœur aimer, entourée d'affection et de chaleur. Née dans la lignée des anges, elle a ainsi obtenue naturellement la douceur, la gentillesse, la grâce, la pureté, et l'innocence d'un ange. Les qualités dont elle a fait preuve ne sont pas à remettre en doute. Elle se comportait comme tout les anges, respectant toutes les règles, se battant contre le mal, luttant pour la vie. Il n'y avait rien à redire, elle était la fierté de sa mère, et surtout, celle de son père. Forte dans son corps, forte dans sa tête, elle était destinée succéder à son paternel, et à ainsi obtenir son titre d'ange de renommé lorsque celui ci le déciderait. Unique enfant des Kagame, elle faisait tout son possible pour que tout soit parfais, pour que ses parents soient encore plus fière d'elle, qu'ils ne l'étaient déjà. Elle était prête à tout pour sa lignée, pour défendre sa cause, pour rendre justice, pour que le monde soit meilleur.

• Tomber dans les ténèbres, pour ne plus en sortir. Sa vie, son cœur, son âme, elle changea. L'ange en elle avait disparue, laissant juste place aux ténèbres de son coeur, à la haine qui s'infiltrait dans chaque goutte de sang, qui coulait en elle. Jamais plus elle n'aimera.
Un cœur torturé dans un corps sain. Désormais, seule la vengeance la préoccupe. Froide, ou plutôt glaciale, c'est ce qu'elle est devenue. Ce qui se dégage d'elle n'a plus rien a voir avec la chaleur rassurante que l'on pouvait sentir autrefois.
La cruauté et le sadisme font partis d'elle, elle torture, elle tue, brisant, arrachant la vie, la moindre petite lueur d'espoir s'éteint après son passage.
Guider par la colère et la haine, rien ne l'arrête. Osez vous mettre devant sa route, et vous pourrez voire vos propres organes étaler dans une marre de sang, éparpiller tout autour de vous, avant de vous rendre compte que ce n'est pas en face d'un ange que vous vous trouver, mais face au plus cruel des démons.
La compassion? La pitié? Ces mots ne sont plus que poussières à ses yeux. Son seul but est de se venger, de faire entendre sa colère, et de semer la terreur, réclamant le sang de ses bourreaux...

• Malgré l'envie meurtrière qui la ronge, elle reste une personne censée et intelligente. Elle ne se lancera pas dans un combat, si elle pense n'avoir aucune chance de gagner. Le temps joue en sa faveur, et elle le sait. Elle prendra d'ailleurs le temps nécessaire pour parvenir à ses fins. Elle sait rester elle même la plupart du temps, impassible. Rien ne l'atteint, du moins, c'est ce qu'elle aime penser, car il arrive que la colère soit trop forte, soit tellement forte, qu'elle explose de rage, et laisse à ses envies le libre contrôle de son corps.



~°Histoire°~


Approche, vient, vient encore plus près, encore un peu, approche, etécoute. Je vais te raconter une histoire, l’histoire d’un Ange, qui vit sesailes Blanches se recouvrir de Rouge, pour finalement devenir Noires. Approche, rapproche toi de moi, n’ai pas peur,je vais te raconter une histoire, je vais te raconter Mon histoire…


Née de l’union et de l’amour entre deux anges, Zakuro naquit de la façon la plus naturelle qui soit. Elle grandi normalement, parmi les anges, parmi les humains, parmi les démons. Elle était née dans la lignée des pures, des êtres qui protégeaient ce monde, et elle devrait, a son tour, le protéger, quand le temps serait venu. Son père était un ange de haut rang, qui avait de lourde responsabilité envers les autres anges, lui et d’autres formaient une sorte de groupe haut placé. Il était grand, un bel ange aux longs cheveux de la couleur de la neige, dont les yeux étaient d’un bleu si clair, qu’ils paraissaient parfois blancs. Malgré leur couleur, de la chaleur réconfortante et une sensation de sécurité semblait se dégager de son regard. Sa mère, quant à elle, n’avait pas vraiment le physique stéréotypé de celui d’un ange, bien au contraire. La jeune femme avait des yeux rouge flamboyant, et une chevelure rosâtre, bien loin des couleurs habituelles que l’on retrouvait chez les anges. Cela ne l’empêchait pas de dégager de la douceur et de la chaleur, toujours souriante, magnifique, c’était un ange merveilleux. Zakuro avait hérité physiquement des traits de sa mère, et également de ses yeux rouges et de ses cheveux roses, mais tout comme elle, ça ne la dérangeait pas, et au contraire, elle en était fière. Cela la différenciait de la majorité des autres anges, elle n’aimait pas être comme tout le monde. Pour autant qu’elle s’en rappelait, elle n’avait jamais manqué de rien, et elle avait tout fait pour ne jamais décevoir ses parents. Sa mère était très affectueuses avec elle, et son père, même s’il ne la prenait pas dans ses bras ou ne faisait pas le papa poule, il était fier d’elle, et avait placé toute sa confiance en sa fille, son unique enfant. C’est ainsi que les premières années de sa vie se succédèrent, pleines de joies, de tranquillité et de sérénité. L’amour d’une mère, la fierté d’un père. C’était tout ce dont elle avait besoin.


………………………………………………………


Ce jour là, une mission lui avait été attribuée, une mission de tout ce qu’il y avait de plus banales, une mission comme elle en avait déjà tant fait. C’était la première fois qu’elle l’avait rencontré…
Elle marchait le long des rues sombres de la ville, dans la pénombre la plus totale, c’était juste un travail de surveillance, rien de trop dangereux, à priori. Le ciel était noir, la lune était pleine, et illuminait à elle seule le reste de l’espace autour d’elle. Une nuit magnifique. Son attention fut attirée lorsqu’elle ressenti une mauvaise impression, ou simplement de mauvaises ondes maléfiques qui se rapprochaient d’elle, ou peut être était-ce elle qui s’en rapprochait. Ce qui était sur, c’est que plus elle avançait, plus cette sensation était présente. Encore quelques pas. Au détour d’un bâtiment, des sortes de grondement résonnaient. Une légère odeur de fumée dans l’air, quelque chose de brûlé peut être. Quelques murmures entre deux grondements dans un entrepôt désaffecté.
Zakuro était resté caché derrière un mur, dissimulant sa présence du mieux qu’elle pouvait, et tentait de voir ce qu’il se passait. Quatre personnes, non, trois, il restait trois personnes après l’horrible hurlement qui venait de résonner ici. Des démons, au nombre de deux, ainsi qu’un humain.Un des deux démons avait l’air d’avoir un bon paquet d’années d’expériences, le second, était de dos, impossible de distinguer quoique ce soit à son propos.Seulement de longs cheveux rouges, rouges comme le sang, ainsi que quelques mèches presque noires. Il semblait également plus fin, et plus petit. Pendant que l’homme était allongé dans des tas de débris de vieilles caisses de bois,tremblant de tout son corps, le premier démon chuchota quelque chose au second,avant de déployer ses ailes déchirées, et de s’envoler par une des fenêtres brisées de l’entrepôt. Peut être en avait-il eut assez, peut être qu’il laissait au second le soin de faire disparaître la larve qui gisait dans les débris. Que faisaient-ils ici, et pourquoi ? Un mouvement de recul, et elle écrasa un morceau de verre sur le sol, un bruit presque inaudible pour un humain, mais pas pour un démon. L’être aux cheveux rouges se retourna vivement,le regard attiré sur l’individu angélique qui ne devait pas se trouver là.Leurs regards se croisèrent, rouges, tout les deux. Les yeux du démon étaient cependant un peu plus foncés, presque noirs dans l’ombre. C’était une démone,qui semblait être encore jeune, contrairement à l’homme qui était encore là quelques minutes auparavant. Le même ange que Zakuro, peut être un peu plus jeune. Un cri s’échappa du fond de l’entrepôt, l’humain était encore là, prêt à prendre ses jambes à son coup pendant l’étrange moment silencieux qui avait lieu. Cela attiré l’attention de la démone, lorsque du feu s’échappa de ses mains, en direction de l’homme. Un mouvement de bras et de jambes, et l’ange stoppa cette attaque insignifiante telle un moustique que l’on écrase sur une vitre. L’homme s’échappa, couvert par les aptitudes de l’ange.
Cela avait le don d’énerver la démone, qui avait la bouche entre ouvert, les canines bien apparentes. L’atmosphère était étrange, toutes les deux savaient bien que chacune ne montrait pas tout son potentiel. Un combat qui s’éternisait, enfin un combat… c’était un euphémisme. Le feu et l’eau avaient cessé d’apparaître et de disparaître d’un bout à l’autre de la pièce. Cela ressemblait plus à un jeu de « chats » qu’a un combat entre un ange et un démon.

Qui es tu ?

L’ange perdait patience, tant de questions qui lui trottaient dans la tête, et une sensation étrange à chaque fois que son regard croisait celui de la démone. Celle-ci d’ailleurs paraissait également intriguée, mais par quoi ? Elle recula et déploya ses ailes à son tour.

Il est inutile que tu le saches…

A peine ces mots prononcés qu’elle prit appuis sur le sol et envola dans les airs, le regard toujours posé sur l’ange, avant de finalement disparaître dans l’ombre du ciel infinie.
Zakuro était resté là, fixé dans l’entrepôt désormais vide.Elle n’était pas partie à sa poursuite, et se demandait d’ailleurs pourquoi,c’était juste un démon, et qui plus est, un démon qui n’avait pas beaucoup d’expériences, pas assez pour la vaincre. Elle par contre aurait sûrement pu l’éliminer sans aucune difficulté, mais elle ne l’avait pas fait.
Elle omit d’ailleurs de raconter ce léger détail aux autres lorsqu’elle quitta finalement l’entrepôt pour rentrer. Et puis après tout, sa« mission » consistait juste à surveiller les entourages et à rapporter toutes attaques de démons ou autre.


………………………………………………………


Le temps passait, et avait donné l’occasion à l’ange de recroiser la démone, un bon nombre de fois… Et, aussi étrange que cela puisse paraître, ni l’une ni l’autre n’avait vaincu son adversaire, comme si elles se cherchaient mutuellement, provocant sa partenaire de « jeux ». Leurs rencontres ressemblaient de moins en moins à des duels, elles commencèrent au début à échanger des paroles, difficilement, puis de plus en plus naturellement, ce qui était étrange et illogique pour deux ennemies nées.
Akane… c’était son nom, qui lui correspondait parfaitement d’ailleurs. Chacune semblait attirée par l’autre, intriguée, se rapprochant dangereusement de l’interdit. Une amitié entre ange et démon ? Non, en fait, c’était bien plus qu’une amitié, quelque chose était née, quelque chose d’interdit. De par leur naissance, la plupart, pour ne pas dire la totalité des anges et des démons étaient destinés à s’entres tuer. Pourtant, entre elles,tout semblait… différent. Elles n’aiment pas cette sensation, au début, puis chacune se laissa tirée vers l’autre, tentée par le désir, et par leurs sentiments. Avant même que Zakuro n’est pu s’en rendre compte, c’était déjà trop tard, elle ne pouvait plus faire marche arrière. Elle était tombée amoureuse, amoureuse d’un démon, amoureuse de l’interdit. Et cela semblait réciproque. Rejetant leurs sentiments dans un premier temps, elle finirent finalement par céder.
Elles gardaient cette relation secrète, relation totalement défendue et prohibée. Avec le temps, elles passaient de plus en plus de temps ensemble, pour finalement ne presque plus se quitter, ce qui les mettaient toutes les deux en danger d’instants en instants. Elles vivaient un amour passionnel et fusionnel, comme elles n’en avaient jamais vécue, pour lequel elles étaient prêtent à tout, jusqu'à prendre des risques. Elles étaient tout simplement heureuses ensembles, et cela dura des années, de longues années…
Des rumeurs commencèrent à naître aux seins des anges et des démons, personne ne savait si c’était vrai, personne ne savait de qui il s’agissait, mais les rumeurs circulaient, et cela n’annonçait rien de bon. De plus en plus de questions se posèrent,jusqu’au jour où elles trouvèrent des réponses…


………………………………………………………


Cette nuit là, son cœur se resserrait sur lui-même de plus en plus. Le ciel était noir,dépourvu d’étoiles, un ciel aussi lourd que l’atmosphère. Ses grandes ailes blanches battaient à un rythme soutenu. Elle se déplaçait le plus rapidement possible, un sourire de mécontentement gravé sur son visage. Elle voyait la pointe de la cathédrale se rapprocher. La cathédrale, c’était ici… la peur,l’angoisse, et la crainte s’en dégageait. Elles auraient du faire plus attention, c’était à prévoir. Le regret de ne pas avoir fait plus attention s’intensifiait au fur et à mesure qu’elle se rapprochait de la source de son malaise. Encore quelques battements d’air, puis elle se posa, devant les grandes portes en bois massifs. Vu d’ici, la cathédrale semblait gigantesque.Elle ne prit ni le temps de reprendre son souffle, ni le temps de replier ses ailes, qu’elle s’empressa de pousser les portes qui lui bloquaient le passage.Un grincement se fit entendre, avant que le silence envahissant la pièce ne vienne étouffer se son désagréable.
Ce qu’elle vit à ce moment là, restera gravé dans sa mémoire et dans son cœur, jusqu'à ce que la mort vienne l’enlever. Une vision horrifique, un spectacle atroce, devant ses yeux, comme si les ténèbres s’abattaient d’un seul coup sur son âme. Son cœur ne fit qu’un rebond dans sa poitrine.
Au milieu de la grande pièce vide, aux murs recouverts de vitraux, se trouvait la personne qui lui avait volé son cœur, entourée de trois grandes silhouettes aux vêtements clairs. Du sang coulait sur son visage fatigué et sur ses vêtements, à genoux sur le sol, les yeux baissés vers le bas, le regard vide… Un homme plutôt fin la tenait par les cheveux, l’empoignant comme un animal. Il avait les cheveux gris, et des yeux bleus. Un autre homme se trouvait à coté, il avait également les yeux bleus, mais des cheveux blanc, il la regardait, de son air supérieur. Des anges…
Quant au troisième, sa silhouette rappelait quelque chose de familier à Zakuro, ces long cheveux blancs qui retombaient le long de son dos,et ce regard, ces yeux blancs, dans lesquels elle était habituée à trouver un sentiment de sécurité… Akira Kagame… Les deux anges, ainsi que lui-même appartenaient à un groupe haut placé, qui décidaient de règles et prenaient des décisions.
Lui aussi la regardait, son regard plongé dans celui de la jeune fille. Son regard... avait quelque chose de différent… Il le détourna,pour poser ses yeux sur le démon ensanglanté. La jeune ange dont l’attention avait été attirée par l’homme blanc, en fit de même.

Akane…

Ses grands yeux rouges, étaient remplis d’effrois et d’incompréhension. Son paternel s’avança en direction de la démone, la méprisant, avec son air supérieur et hautain. S’il pouvait lui cracher dessus,il n’hésiterait pas une seconde, mais ce ne serait pas très décent. L’ange qui tenait la démone par les cheveux tira sur la masse qu’il avait en mains, lui relevant ainsi la tête. Leurs regards rouges se croisèrent, elle respirait avec difficulté.

Za….ku…

Sa vision se troubla, les larmes roulèrent les unes après les autres sur ses joues pâles.
L’ange glissa sa main sous sa veste blanche, et en tira quelque chose de brillant, quelque chose de fin, quelque chose de tranchant…

Je t’avais prévenue, vous ne pouvez pas continuer à bafouer les règles…

La lame transperça la poitrine de la jeune femme, lui arrachant un cri étouffer au passage, qui continuait de résonner dans l’espace de la cathédrale.
Un hurlement s’échappa de la bouche de Zakuro, qui regardait impuissant le spectacle morbide. Un hurlement à en faire trembler les vitraux.La vision atroce du sang, du sang de sa bien aimée, qui coulait à flot, le long de la lame, et dans la main de son propre père, de sa propre chaire. Elle tomba à terre, paralysée par cet acte abominable. Les mains crispée de chaque coté de son visage horrifié. Son souffle était saccadé, le sol commençait même à vibrer. Des étincelles surgirent autour d’elle, petites, puis de plus en plus grosses. La puissance s’échappait de son corps toutes seules, créant des flux énergétiques qui tordaient l’air lui-même.

Akira, ta fille devrait apprendre à se contrôler.

L’ange qui venait de prononcer ses mots lâcha la masse touffue qu’il tenait entre les mains pour se diriger vers la jeune fille instable. Les fluctuations dans l’espace n’avaient pas l’air de le déranger plus que ça, rien de très étonnant pour une personne de son rang.
Il arriva devant elle, et saisit son menton dans ne de ses mains, la même mains qu’il avait utilisé pour elle. Il eu a peine le temps de faire ce geste que le regard de la jeune fille ce posa sur lui. Des yeux rouges sang, remplis de rage, remplis de colère, la haine marquée sur son visage.Elles venaient d’envahir son esprit, elles l’enivraient, des émotions si forte,que les plumes de ses ailes virèrent au noir les unes dernières les autres, des émotions si fortes, qu’elles avaient complètement pris possession de son âme.Elle fronça les sourcils, et déploya une quantité d’énergie telle que l’homme fut propulsé à toute vitesse contre un mur de la cathédrale, sous les yeux de ses compagnons. Quelques craquements retentirent, sûrement plusieurs côtes de briser, et réduites en miettes sous le choc. L’homme tomba à terre, dans l’incapacité de se relever, poussant des cris de douleurs plutôt pitoyable pour un ange de sa classe.
Le troisième homme qui jusqu'à maintenant était resté en retrait se précipita sur la jeune fille, bien décidé à la maîtriser quelque soit le moyen utilisé. Il envoya quelques rafales de vent, qu’elle n’eut aucune difficulté à éviter, pour à son tour lui envoyer une bourrasque amplifiée avec ses ailes, qui le projeta à plusieurs mètres derrière. Lui aussi, poussa un cri de douleur, bien plus expressif que le précédent, et pour cause, il venait d’être propulser sur un chandelier mural, les trois tiges de métal lui transperçant la poitrine. A cause de la force du coup, du sang avait giclé jusque sur son visage, n’exprimant que la haine. Quelques gouttes coulaient sur le métal rouillé qui venait de l’empaler et de lui arracher son dernier souffle dans la plus atroce des douleurs. Elle se tourna ensuite en direction de la dernière personne encore debout en ces lieux.

Père…

Le haut gradé n’eut même pas le temps de réagir, lorsqu’il vit ses compagnons voler dans une pluie de sang à travers la pièce, abasourdit sous la surprise et le choc, de voir sa propre fille commettre le crime ultime.C’était peut être de famille…
Il se tenait là, debout, à coté du corps dans vie de la démone, qui dormait dans son propre sang. Il avait peur, peur du monstre qui se trouvait en face de lui, peur de sa semblable. L’aura démoniaque qui émanait d’elle le paralysait littéralement, l’empêchant de réfléchir comme il aurait du.
Elle s’était approchée de lui, quelques centimètres les séparaient. Un moment silencieux, peut être hésitait-elle ? Lui n’osait même pas toucher à sa propre fille, pourtant, la bonté en elle semblait avoir totalement disparu.
Du sang, encore du sang, et les gouttes qui tombaient sur le sol à intervalles réguliers, plic, ploc…
Ses doigts étaient déjà enfoncés dans la chaire, le sang chaud caressant sa peau. Elle les enfonça un peu plus loin, derrière une ou deux artères. Elle pouvait le sentir, le battement de son cœur, elle pouvait le toucher. Encore un peu plus loin, et cette fois, toutes sa main entourait le cœur de son bourreau, qu’elle empoigna fermement, mais sans toutefois l’écraser. Les battements se faisaient de plus en plus lents. Un liquide rougeâtre coulait de la bouche de sa victime. Tandis que des larmes mêlées à du sang coulaient sur sa peau, la jeune fille arracha brutalement le cœur de l’homme qui venait de briser le sien. Le sang gicla de partes et d’autres, sur son visage, sur ses ailes, sur ses vêtements.
Les battements cessèrent, il venait de rendre son dernier soupir, pour s’étaler dans la marrée de sang qui recouvrait le sol.
Le dernier acte venait de prendre fin, le rideau tombait sur une silhouette aux ailes recouvertes de sang, le sang de celui qui l’aimait, le sang de celle qu’elle aimait, dont les plumes étaient totalement tachées de rouge,ses plumes blanches qui venaient de virer au noir…
Elle s’écroula, à coté du corps de son aimée, à coté des corps sans souffle de vie, dont les battements de cœur avaient cessés. Sa main glissa avec difficulté vers le cou de la démone, attrapant du bout des doigts le pendentifs qu'elle portait. Une sorte de long rubis rouge attaché au bout d'une chaîne, qu'elle avait tant souvent vu, se balancer sous ses yeux.
La fatigue et la tristesse prirent le dessus sur sa haine et sa colère.
Ce n’était pourtant pas terminé, des bruits de pas se firent entendre, des bruits de pas qui se rapprochaient peu à peu. Elle distingua bientôt difficilement une silhouette trouble. Des cheveux blancs, et des yeux clairs… son père ? Non, lui gisait juste à coté dans une marée de bouteilles de ketchup crevées. Sa vision s’assombrit de plus en plus, puis lorsque la silhouette se trouva juste à coté d’elle, le noir. Seulement quelques mots qui résonnaient dans son esprit.

Viens avec moi…

………………………………………………………


Elle passa toutes les années qui suivirent au coté d’un démon, Lee. Devenue son bras droit dans un groupe dont il est à la tête. L’ange en elle avait complètement disparu, du moins, il avait été enfoui au plus profond d’elle ce jour là…
Jamais plus elle ne ferait preuve de gentillesse, de compassion et de pitié. Elle ne jurait que par la haine, la haine et la vengeance.
Elle en voulait aux anges, elle en voulait au monde, pou rl’injustice qui fut commise. Elle leur ferai subir une douleur indéfiniment, tout comme son cœur souffrirait éternellement…



~°Autre°~


Arme : Un long Katana, un Desert Eagle, plusieurs poignards.
Pouvoir : Eau, foudre, vent. (en gros les pouvoirs des anges quoi =o)

~°Ah non là ça devient privé =o°~


Prénom/Surnom : Alex
Age : 17 ans et toujours vivante =o
Où avez-vous trouvé le forum? On se demande même pas (a)
Double compte ? Pas encore xP


Dernière édition par Zakuro Kagame le Dim 12 Déc - 15:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee Cutter
Sennin
Sennin
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 04/12/2010

Feuille de personnage
Relations et Rp \o/:

MessageSujet: Re: Tremblez, l'ange aux ailes noires sonne sa vangeance!!!   Sam 11 Déc - 4:22

Bienvenue, bras droit ♥ Ta fiche et superbe

Have fun, l'angelette! Je te valide ta race ♥

_________________
Why do you hide from me, Invité?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neocyclic.forumgratuit.org
 
Tremblez, l'ange aux ailes noires sonne sa vangeance!!!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Noires ailes, noires nouvelles. »
» Les ennemis d'Humanydyne
» Les ailes noires, telles une vision funeste se déploie [Marie Turner]
» [Validée]Présentation d'un Ange sans ailes... [FINI!]
» Ambarvanye Valaine, l'ange aux ailes cramoisies.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: GÉNÉRALITÉS :: Présentations :: Présentations validées :: Anges-
Sauter vers: