AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion





Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Novembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
CalendrierCalendrier
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 11 le Mer 8 Déc - 0:50
Meilleurs posteurs
Shikei Seishiro
 
Zakuro Kagame
 
Kondô Haiko
 
Lin Chikako
 
Lee Cutter
 
Neph Sonozoa
 
Haruko Tama
 
Renyo Armeria
 
Derniers sujets
» [Partenariat]: Eizo Sekai
Dim 26 Déc - 14:44 par Lee Cutter

» [FLOOD] Parler pour ne rien dire.
Jeu 23 Déc - 8:32 par Shikei Seishiro

» Un cambriolage nocturne qui tourne mal [Lee]
Jeu 16 Déc - 21:06 par Lin Chikako

» Petit poisson rencontre requin blanc♥ [PV: Lin]
Mar 14 Déc - 23:40 par Lin Chikako

» Anniversaires !
Mar 14 Déc - 23:29 par Lin Chikako

» [FLOOD] J'épouse, j'aime, je tue.
Mar 14 Déc - 20:35 par Haruko Tama

» Changer le temps [PV Lee]
Lun 13 Déc - 23:12 par Kondô Haiko

» Léger Regard [libre]
Lun 13 Déc - 22:53 par Kondô Haiko

» [FLOOD] Combien as-tu de messages ?
Lun 13 Déc - 19:18 par Shikei Seishiro

» [FLOOD] Mais qui est là ?
Lun 13 Déc - 19:14 par Kondô Haiko

» [FLOOD] Offre un cadeau à 1o
Lun 13 Déc - 19:12 par Shikei Seishiro

» [FLOOD] Compte a rebours
Lun 13 Déc - 19:12 par Kondô Haiko

» [FLOOD] Jeu du Chou-fleur \o/
Lun 13 Déc - 19:11 par Shikei Seishiro

» [FLOOD] Le dernier à poster gagne !
Lun 13 Déc - 19:08 par Kondô Haiko

» Un Ange... une maison close. What else ? [libre]
Lun 13 Déc - 5:53 par Shikei Seishiro

» Un Ange dans une église ... ça se fait non ? [libre]
Dim 12 Déc - 20:16 par Haruko Tama

» [FLOOD] ABC des noms
Dim 12 Déc - 20:09 par Lin Chikako

» Cambriolage en pleine journée oO' [libre]
Dim 12 Déc - 19:34 par Shikei Seishiro

» Lundi, je torréfie... Mardi c'est Spaghetti.. [Sei's Creations]
Dim 12 Déc - 12:45 par Shikei Seishiro

» [FLOOD] Artiste d'un temps ?
Dim 12 Déc - 1:09 par Shikei Seishiro

Partenaires
jeu spatial

Partagez | 
 

 Haruko Tama♪

Aller en bas 
AuteurMessage
Haruko Tama
Septième Kyu
Septième Kyu
avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 10/12/2010

Feuille de personnage
Relations et Rp \o/:

MessageSujet: Haruko Tama♪   Ven 10 Déc - 1:40

~°Toi, là !°~


Nom : Tama
Prénom : Haruko
Surnom : Haru
Age : 19 ans et toutes mes dents♪
Race : Sacrifiée
Clan : Shin'kou
Métier : Serveuse

~°Description Physique et Morale°~


Description Physique :

Haruko est une jeune femme avec un physique plutôt avantageux, alors que beaucoup aimerait avoir un physique semblable, la jeune fille donnerait n’importe quoi pour le changer. En effet,elle n’aime pas être une femme et son caractère le montre très bien mais je m’expliquerais plus tard. Haruko est une femme assez grande pour une japonaise puisqu’elle mesure 1 mètre 70 et ne pèse que 58 kilos. Sa peau est très douce et sans imperfection si ce n’ait une cicatrice sur son poignet droit. Elle aune poitrine assez importante à son grand regret et a du mal à la cacher. Ses jambes sont longues et fines, tout comme ses bras. Cependant on peut voir qu’elle est assez musclée et bien que cela ne se voit pas à l’œil nu, elle est capable d’envoyer les clients un peu trop proche d’elle à son goût à l’autre bout de la pièce… Ses cheveux bruns ne sont pas très long mais ne sont pas court non plus, elle ne les aime pas libérés et les attachent très souvent.Mais ceux-ci rebelles jusqu’au bout ne reste jamais attaché bien longtemps surtout ses mèches de devant. Ses yeux sont d’une couleur des plus banales, c’est-à-dire noisettes. Cependant on peut s’y noyer facilement tellement ils sont profonds et hypnotisant.
Concernant sa tenue vestimentaire, eh bien comme je l’ai dit Haruko déteste être une femme et porte souvent des habits d’hommes, le plus souvent elle est habillée avec un survêtement noir ou bleu marine sauf quand son maître veut qu’elle s’habille autrement ou qu’elle doit aller travailler. Car à son travail, le patron ou plutôt la patronne exige qu’elle porte des vêtements féminins et où on peut voir aisément ses formes sans que cela ne soit vulgaire. Cela énerve la jeune fille, non pas à cause du regard des clients, mais parce qu’on l’oblige à porter une jupe trop courte à son goût et que l’on voit les formes de son corps. Le plus souvent son maître, lui laisse choisir ses vêtements mais il arrive que son maître aime la torturer psychologiquement et lui fasse porter une robe et la faire ressembler à ce qu’elle déteste le plus : une femme.

Description Morale :

Être une femme, Haruko n’aurait pas imaginée pire que ça comme punition divine. Elle était persuadée qu’elle avait commis des actes horribles dans sa vie antérieure pour mériter ce châtiment. Car Haruko est un vrai garçon manqué, si bien dans son style vestimentaire que dans son caractère et que si elle ne ressemblait pas autant à une femme il serait difficile de savoir de quel sexe elle est. Déjà, elle n’aime pas tous ses films à l’eau de rose et préfère les films d’horreurs. Elle n’écoute pas de musique mais si elle en écoute ce sera toujours de la musique rock ou du métal.

C’est une vraie tête de mule qui possède une détermination sans faille. Elle adore faire des bras de fer avec les hommes qui se croient les plus fort et ne supporte pas l’injustice.Elle a une véritable passion pour la mécanique, passion transmise par son père.D’ailleurs c’est à cause de ce dernier que Haruko a un caractère si masculin,car il ne voulait pas de fille vu qu’il en avait déjà deux et Haruko étant la petite dernière, il l’éleva comme son fils. Mais Haruko, derrière ses airs d’intouchable est quelqu’un de bon et sensible, elle vient naturellement en aide à ceux qui en ont besoin et fait tout ce qui est en son pouvoir pour rendre les gens heureux. Elle possède un grand sens du devoir et de la justice,si bien qu’elle se met facilement en colère lorsqu’elle voit une injustice et a tendance à agir puis à réfléchir ensuite. C’est aussi un excellent stratège lorsque ses sentiments ne prennent pas le dessus et qu’elle peut réfléchir.

Cependant Haruko, après la mort des siens,s’est forgée une carapace autour de son cœur et bien qu’elle sourie souvent,son sourire est sans chaleur, un sourire commercial en somme. Cela ne se voit pas forcément car elle sourit souvent et ne se montre pas distante avec les clients, mais si on regarde de plus près, peu de gens savent ce qu’elle aime,ses goûts, ce qu’elle déteste. En dehors du travail, on ne la voit jamais traînée avec des amis et lorsqu’elle parle, elle parle de tout sauf d’elle et change de sujet si on lui pose une question sur sa vie. En fait même sa patronne qui la voit quasiment tous les jours, ne sait rien d’elle et n’ose pas lui poser de question en raison du regard froid que peu prendre la jeune femme.
Mais elle a de nombreux défauts, c’est une personne susceptible et si on la cherche on a de grande chance de la trouver surtout si c’est hors du travail. Elle ne supporte pas les pervers. Elle est aussi gourmande mais bien que parfois (dès qu’elle voit une pâtisserie), elle s’empiffre de gâteaux et ne prend pas un gramme, comme quoi la nature est bien faite. Elle a un tempérament changeant, elle peut sembler chaleureuse et amicale mais si on aborde le sujet sur les siens ou sur sa vie privée, son regard devient glacial et la personne qui lui a posé la question change vite de sujet.

~°Histoire°~

Une vie remplit d’amour et de joie :

Toute histoire à un début,je vous passerais les épisodes avant la naissance de Haruko car ça n’a pas grand intérêt… Haruko est la troisième fille d’un couple pas comme les autres.Sa mère était une femme incroyable, aussi belle que le jour et aussi susceptible qu’un enfant de six ans dont le but dans la vie était d’élever ses enfants dans l’amour et de protéger la planète des autres hommes. Ses deux phrases préférée étaient « Peace and Love » et « Va ranger ta chambre ou sinon ce soir, c’est épinard !!! ». Son père était un homme calme et patient, vu le tempérament de sa femme mieux valait avoir ses deux qualités, qui avait tant envie d’un fils qu’il éleva Haruko comme tel.C’était un médecin assez doué dans son domaine, celui d’aider les autres, et avait une passion secrète qu’était la mécanique. Haruko avait deux sœurs jumelles, Kasuki et Kasumi, qui se ressemblaient aussi bien au niveau du caractère qu’au niveau du physique. Elles étaient très gentilles avec Haruko et ne la laissait jamais seule pour ne pas qu’elle soit triste. Elles étaient très douces et très gentilles mais adoraient faire des blagues à leur proche sauf Haruko qu’elles protégeaient envers et contre tout. La famille d’Haruko vivait à l’écart de la ville, au milieu d’une forêt car la mère de la petite filleaimait la nature et la chérissait. Haruko vécue une enfance merveilleuse et sile destin était bien fait, elle aurait vécue une vie merveilleuse…

Mais toutes les bonnes choses ont une fin :

L’année de ses douze ans,Haruko était une fille sérieuse en classe et populaire dans son école. Elle s’entendait à merveille avec ses sœurs et participait joyeusement aux séances farces qu’elle organisait ayant un don pour les plans de« batailles ». Personne n’aurait put imaginer ce qui allait se produire. Une nuit, une ombre se faufila entre les arbres et se dirigea vers une maison éclairée perdue dans la forêt. A ce moment-la la famille d’Haruko n’aurait jamais pensé voire même concevoir ce qui allait se produire, Haruko jouait à cache-cache avec ses sœurs, un jeu idiot qui les amusaient toujours,et avaient trouvée la cachette parfaite dans la salle et elle pouvait voir grâce à des petits trous tout ce qui se passait à l’extérieur. Elle avait trouvée cette cachette avec l’aide de son père et lui avait fait juré de ne jamais lui dire où elle se trouvait. C’était l’heure du dîner et ses sœurs ne l’avaient pas trouvée, bien qu’elle avait faim, Haruko ne bougea pas d’un poil, voulant que les filles abandonnent et la laisse pour une fois gagner. C’est alors que la petite fille entendit des coups à la porte et ensuite tout se passa si vite que la jeune fille eut du mal à voir ce qu’il se passait ou plutôt son cerveau refusa d’enregistrer les images qui se profilait devant ses yeux. Le lendemain,on pouvait lire à la une du journal de la ville qu’une famille avait été violemment assassinée et qu’il n’y avait qu’une seule survivante. Le tueur quant à lui s’était suicidé après ce crime.
Haruko n’assista pas aux funérailles, elle se trouvait à se moment-là à l’hôpital, du moins physiquement, car elle avait subit un énorme choc et son esprit était ailleurs.Elle n’eut aucune réaction pendant plusieurs mois, ne reconnaissant pas ses proches, ne parlant pas et ne mangeant presque rien. Puis un jour on entendit des cris et des pleurs d’une enfant, le premier son qu’elle sortait depuis son admission à l’hôpital. Elle pleurait en demandant ses parents et ses sœurs, ne se souvenant plus de ce qu’il s’était passé si ce n’est le souvenir de ses cris et de cette odeur de sang. Haruko était persuadée que vu qu’elle ne se souvenait pas d’eux mort, ils étaient forcément vivant et que les cris provenaient du film d’horreur qu’elle avait du regarder peu de temps avant.Mais au fur et à mesure que les journées passèrent, Haruko dut se rendre à l’évidence, elle ne reverrait plus jamais ses parents et ses sœurs dans cette vie…

Une vie prenant fin avant qu’elle n’ait pu commencer :

Haruko était devenue à la sortie de l’hôpital, une personne complètement différente, elle allait sur ses14 ans et habitait désormais chez son oncle, le frère de sa mère, qui vivait par le plus grand des hasards dans la même ville que sa défunte sœur si bien que Haruko n’eut pas besoin de changer d’école. Mais cela ne changea rien du point de vue de la jeune fille qui entamait l’adolescence et qui voyait son corps changer et… se féminiser. Elle ne voulait pas être une fille, elle voulait être un garçon comme le voulait son père et se coupa les cheveux à la garçonne, commença à s’habiller comme eux et s’entraîna à l’art du combat pour dépasser ceux de sa classe et les battre à plate couture en sport. C’était les seuls signes de vie de la jeune fille car on ne l’entendait plus parler, elle était toujours seule pas parce que les autres ne voulait pas d’elle mais parce qu’elle ne voulait pas d’eux. Ses notes chutèrent partout sauf en sport où elle devenait excellente. Les professeurs étaient inquiets et lui demandèrent d’aller voir un psychologue mais son oncle s’y opposa jugeant ces médecins comme des charlatans qui rendaient leur patient fou au lieu de les guérir.
Un jour, Haruko ne rentra pas chez son oncle après les cours et alla au cimetière et pour la première fois, elle vit la tombe de sa famille. D’abord, il n’y eut rien d’autre que le bruit du vent, puis on entendit des pleurs, Haruko était à genoux devant la tombe des siens, ses mains sur son visage pleurant de toutes les larmes de son corps, de toutes ses larmes qu’elle avait retenue depuis des mois. Puis elle sortit un couteau de sa poche et s’entailla profondément le poignet, elle ne put se taillader l’autre car elle ne pouvait plus bouger sa main blessée. Elle s’allongea sur la tombe et commença à sombrer dans les ténèbres, petit à petit,tout devenait noir. La neige qui commençait à tomber prenait des couleurs rougeâtre et la jeune fille se senti partir, elle allait retrouver les siens,elle allait retrouver l’amour…

Une rencontre incroyable et une renaissance :

Haruko allait enfin partir et ouvrit une dernière fois les yeux pour dire adieu à ce monde qui n’était plus le sien car plus rien ne comptait pour elle dans ce monde. Sa vision était floue à cause des larmes qui inondaient son visage, elle n’avait plus la force de parler et lentement le froid s’emparait d’elle, elle allait enfin partir.Mais c’est à ce moment-là que le destin lui joua une nouvelle fois un sale touret alors que Haruko baignait dans l’obscurité, une lumière s’imposa et la sauva. Son nom : Akio, sa particularité : être un ange. Il la réveilla et la posa sur ses genoux, lui murmurant des mots incompréhensibles à l’oreille. Puis lui redonna la force de se réveiller complètement et Haruko mêla la vie à la sienne et il devint son maître et elle sa sacrifiée…
Après sa tentative de suicide, son oncle s’occupa sérieusement du cas d’Haruko mais il n’était plus seul, Akio lui aussi s’occupait d’elle, comme un maître s’occupant de son disciple, il lui apprit les arts du combat et Haruko apprit bien vite à maîtriser les bases. Elle laissa pousser ses cheveux, non pas parce qu’elle le voulait mais parce que son maître le lui ordonnait. Elle apprit à dissimuler ses sentiments et bientôt tous croyaient qu’elle allait mieux, mais un proverbe célèbre dit bien que « les apparences sont trompeuses ». Personne ne vit Akio car il ne rendait visite à Haruko que la nuit ou à l’abri des regards indiscrets. Il lui apprit à maîtriser son pouvoir, un pouvoir étrange que Haruko ne savait pas si elle devait l’aimer ou le détester. Elle maîtrisait le pouvoir de l’amour. Elle pouvait insuffler la paix et l’amour même dans les cœurs les plus froids, les plus démoniaques. Et afin de combler ce pouvoir passif, elle s’entraîna encore plus durement aux arts du combat. Ses études ne l’intéressant guère, elle trouva un emploi dans un bar où elle apprit à se comporter comme une femme à son plus grand regret. De plus grâce à Akio, elle avait développer une autre facette de son pouvoir qui pouvait paralyser temporairement son adversaire tant l’amour l’empêchait de bouger ce qui était très utile pour la jeune femme.

Le jour où le temps s’arrêta :

Un jour, alors que Haruko se rendit à son travail, elle trouva très étrange que certaines choses ressemblent à la journée précédente. Les titres d’informations étaient les mêmes, une femme avait encore fait tomber son sac de course et même les clients parlaient de la même chose. Puis deux jours plus tard, elle se rendit compte de ce qu’il se passait, elle revivait la même journée encore et encore. Akio vint la voir une semaine après cet étrange phénomène et lui remit une montre lui permettant de voyager dans le temps et lui assigna sa première mission : elle devait retrouver comme tous les membres de son clan, Shuukiwaru afin de rétablir le temps et de sauver les humains. Il lui apprit qu’elle faisait désormais partie du clan des Shin’kou dont le chef était aussi un ange du nom de Seichose. Puis Akio la prévint qu’ils allaient se voir de moins en moins souvent à cause du problème des baka de démons du clan adverse qui voulait détruire cette horloge et que le monde reste ainsi. Malgré sa nouvelle mission, Haruko ne voulait pas se séparer de son maître, elle était reliée à lui et ne voulait pas qu’il lui arrive malheur, mais les anges sont plus têtus que les humains et il partit. Le lendemain Haruko, prit ses affaires et retourna travailler, la Cyclic dans sa poche et se demandant par où elle devait chercher pour trouver des informations. Et l’endroit le mieux approprié n’était autre que son lieu de travail où l’on entendait beaucoup de chose.

~°Autre°~


Arme : Haruko possède toutes sortes d’armes, mais que des armes blanches. La journée, elle se promène avec une dizaine de couteaux aiguisés caché sous ses vêtements et la nuit elle se promène sur les toits son sabre à la main ainsi que de longue dagues pendues à sa ceinture.

Pouvoir : L’amour. Je m’explique, l’amour est un sentiment puissant or certaines personnes peuvent en être dénués, Haruko peut leur faire connaître ce sentiment ainsi qu’aux autres,qu’ils éprouvent l’amour. Que ce soit de l’amour tendre à l’amour passionnel,la personne sera sous son pouvoir car une personne amoureuse, même temporairement, est très facile à manipuler. En prolongeant son pouvoir, elle peut causer la paralysie et si elle le prolonge de trop, la mort. Mais il lui faut beaucoup de concentration et d’énergie pour cela et elle préfère utiliser la manière forte plutôt que son pouvoir, surtout qu’elle ne l’apprécie pas trop.

~°Vous°~


Prénom/Surnom : Eli, Neera…
Age : plus vieille que certains et plus jeune que d’autre
Où avez-vous trouvé le forum ? *regarde l’ange et le punk et les montre du doigt* grâce à eux !!!
Double compte ? Non
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shikei Seishiro
Sennin
Sennin
avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 04/12/2010
Age : 850
Localisation : Au fin fond du rien

Feuille de personnage
Relations et Rp \o/:

MessageSujet: Re: Haruko Tama♪   Ven 10 Déc - 20:21

Bon...
Eliiiiiiiiiiii \o/
/ZBAM/

J'attendais plus, sérieux u_u
Alors que dire...

Pour moi, je vois rien à redire, c'est une très jolie fiche que tu nous as faites là ^^
Même si je laisse, comme pour Neph, une option à Lee puisque je ne suis pas le Boss ^^'

Bienvenue donc, parmi nous ♥️
Et bon Rp Wink

_________________
Do you want to play with me, Invité ?




Seishiro a :

Un Bavoir de la part d'Haru
Un Kamasutra Illustré de la part de Lin
Seishiro ♪♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee Cutter
Sennin
Sennin
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 04/12/2010

Feuille de personnage
Relations et Rp \o/:

MessageSujet: Re: Haruko Tama♪   Sam 11 Déc - 0:32

Superbe fiche et un pouvoir très original! Beaucoup de plaisir à te lire, tu as du talent Razz

Amuse toi bien parmi nous, sois la bienvenue Haruko!


_________________
Why do you hide from me, Invité?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neocyclic.forumgratuit.org
Lin Chikako
Sixième Kyu
Sixième Kyu
avatar

Messages : 128
Date d'inscription : 04/12/2010
Age : 88
Localisation : Sur tes genoux ♥

MessageSujet: Re: Haruko Tama♪   Sam 11 Déc - 14:23

Bienvenue ! \o/ *lui fait un câlin de bienvenue* Joli fiche agréable à lire je trouve ^^

_________________
A minuit, je me suis précipitée dehors.
Je donne un coup de pied dans la porte,
Ma pantoufle de verre se brise
Et ma robe se déchire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Haruko Tama♪   

Revenir en haut Aller en bas
 
Haruko Tama♪
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite visite en échange d'un service ... [PV Keiko L. Pan (PNJ) et Haruko L. Pan]
» Présentation de Haruko Kurama [ en cours]
» [TERMINEE]"Le ridicule ne tue pas, ce qui ne me tue pas me rend plus fort, appelez-moi Chuck Norris !"[Haruko O.Kaïto-Enzo/Carswell]
» [Terminé] Studio télé, あなたの偶像相変わらず. [Kimura Hiromitsu / Kaïto O. Haruko.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: GÉNÉRALITÉS :: Présentations :: Présentations validées :: Sacrifiés-
Sauter vers: